Descriptifs des Actions > Action A03

Action A03 : Une stratégie d’excellence scientifique dans le domaine des apprentissages fondamentaux

Description de l’action et nature des principaux résultats attendus

 

AMPIRIC a pour ambition de devenir un pôle de référence au plan international sur les processus d’enseignement-apprentissage des savoirs fondamentaux. Le projet vise à favoriser la constitution d’équipes de recherche pluridisciplinaires et internationales, notamment à partir des coopérations existantes entre AMU et les universités du pourtour méditerranéen. Il s’appuie sur l’initiative d’excellence A*MIDEX et ses dispositifs éprouvés de soutien à la recherche de pointe.

Cette action vise à renforcer la production scientifique du Pôle ainsi que sa visibilité internationale.À l’horizon de 10 ans, AMPIRIC vise à positionner AMU dans le top 150 mondial des principaux classements dans le domaine de l’éducation (actuellement, AMU figure parmi les 3 universités françaises dans le top 250 du classement « Education » du THE). In fine, c’est une meilleure compréhension des mécanismes et difficultés d’apprentissage des savoirs fondamentaux qui est attendue, ainsi que des orientations concrètes pouvant remédier à ces difficultés. Ces connaissances bénéficieront à l’ensemble des enseignants grâce à une large diffusion au sein du Pôle et à plus grande échelle (Cf. action 05).

 

 

Développer des recherches pluridisciplinaires pour améliorer la compréhension des processus d’enseignement-apprentissage des savoirs fondamentaux

Un AAP deseed funding est lancé chaque année pour faire émerger des projets de recherche pluridisciplinaires sur des problématiques liées aux apprentissages fondamentaux. L’AAP est élaboré par l’ÉEx et validé par le COSP. Les propositions de projets engagent au moins 2 laboratoires et associent une ou plusieurs équipes pédagogiques des réseaux académiques. Les propositions sont évaluées par un expert externe du Comité de suivi et d’évaluation (CSE) selon les protocoles établis par l’initiative d’excellence A*MIDEX.

4 à 5 projets sont sélectionnés chaque année pour un montant maximal de 150 k€ pour une durée au plus de 3 ans. Ce soutien est accordé dans une logique de fonds d’amorçage afin de soutenir des recherches à fort risque, pour lesquelles il serait difficile d’obtenir un financement externe (ANR, H2020, …). Chaque proposition peut notamment prévoir un contrat doctoral et/ou le recrutement d’un post-doctorant pour la durée du projet.

Les projets sont évalués à l’aune des critères suivants :

    • Impact potentiel sur les performances des élèves dans en matière d’apprentissages fondamentaux
    • Qualité des partenariats proposés notamment en lien avec des équipes de recherche étrangères de haut niveau et des équipes pédagogiques sur le terrain
    • Crédibilité de la démarche méthodologique et du dispositif d’évaluation proposé

 

 

Attirer des chercheurs à fort potentiel sur les processus d’enseignement-apprentissage des savoirs fondamentaux

Le Pôle AMPIRIC se dote d’une politique d’attractivité internationalecomposée de trois dispositifs :

    • Un programme de chercheurs invités (visiting scholars) visant à faire venir au sein du Pôle des chercheurs étrangers fortement reconnus pour une durée de 1 à 3 mois. Ces chercheurs bénéficient d’une prise en charge totale de leur séjour et d’un écosystème attractif pour mener des projets conjoints avec les équipes du Pôle. Chaque chercheur invité s’engage à donner au moins 2 conférences à la Cité méditerranéenne de l’éducation (CiMEd) ou à participer à des workshops au sein du CréativLab (Cf. action 4) sur des problématiques liées à ses travaux.
    • Un programme de post-doc et PhD fellowships visant à attirer des jeunes chercheurs prometteurs pour renforcer les équipes du Pôle. Les appels à candidatures sont systématiquement publiés à l’international et diffusés auprès des universités partenaires. Les candidats sont sélectionnés par les COSP. 24 mois de rémunération sont consacrés à l’accueil de post-doc fellows, sélectionnés tous les ans. 4 à 5 PhD fellows sont sélectionnés tous les ans pour bénéficier d’une bourse de 1 758 € par mois pour une durée de 3 ans.
    • Une chaire sur les apprentissages fondamentaux créée en partenariat avec l’Institut d’Études Avancées IMéRA[1]. Cette chaire cible en priorité des chercheurs en début de carrière, mais qui ont déjà mené à bien des projets à forte reconnaissance internationale. Financée par l’IMéRA, la chaire propose à ces chercheurs la liberté et le soutien nécessaires pour développer des projets de recherche de pointe pendant un an. Chaque chaire comprend un package attractif de 30 k€ par an pour le chercheur et son équipe (post doc et/ou doctorants). Les chercheurs occupant la chaire s’engagent à donner au moins 3 conférences ouvertes par an au sein de la CiMEd qui marquent des temps forts de la vie scientifique du Pôle.

Renforcer l’accompagnement des chercheurs du Pôle dans leur réponse aux appels à projets externes et leurs publications de haut niveau

AMPIRIC renforce de façon substantielle le soutien aux équipes de recherche dans leurs réponses aux AAP nationaux (ANR, Campus France…), européens (H2020, ERC…) et internationaux (AUF, Unesco… et notamment le Partnership for Research and Innovation in the Mediterranean Area). Les chercheurs du Pôle bénéficient également d’un accompagnement renforcé pour leurs projets de publication de haut niveau dans des revues à fort facteur d’impact. Ce soutien passe par :

    • Une veille sur les opportunités spécifiques en lien avec la l’éducation et notamment les apprentissages fondamentaux (p.ex. AAP thématiques et appels à contributions de revues internationales). Cette veille sera menée par l’Equipe exécutive du Pôle en lien avec les services d’AMU,
    • Un coaching individualisé par les pairs en mobilisant des chercheurs qui disposent d’une connaissance spécifique d’un AAP (sur le modèle du CERCLE – Club des lauréats du European Research Council du site d’Aix-Marseille) ou des exigences d’une revue scientifique. Pour les jeunes chercheurs, AMPIRIC met en place un réseau de « relecture croisée » par les pairs, notamment de disciplines différentes, afin de bénéficier d’un regard critique dans l’élaboration de leurs projets,
    • Un soutien méthodologique au montage des dossiers en lien avec la filiale Protisvalor et les autres services spécialisés d’AMU. Pour les dossiers particulièrement stratégiques pour le Pôle, AMPIRIC permet de financer un accompagnement spécialisé par des experts externes. Ce soutien est accordé sur décision du COSP dans une enveloppe totale de 25k€ par an.

 

 

Niveau de contribution à la réalisation de l’ambition du projet

Cette action est au cœur de l’ambition du Pôle en matière d’internationalisation et d’attractivité pour faire d’AMU une référence internationale dans le domaine de l’éducation. En renforçant la recherche pluridisciplinaire de haut niveau et l’intégration des chercheurs du Pôle dans les réseaux internationaux, cette action contribue in fine à une meilleure compréhension des processus enseignement-apprentissages des savoirs fondamentaux. Elle permettra d’alimenter les autres actions, notamment sur la FTLV (action 1) et la diffusion (action 5). Elle sera mise en œuvre progressivement à partir de la première année.

 

 

Calendrier prévisionnel

L’AAP de seed funding est lancé annuellement à partir de la rentrée 2020. Les projets fournissent un rapport d’activité annuel au COSP. Une analyse externe des résultats des projets et du fonctionnement de l’AAP est conduite tous les 3 ans par les experts du Comité de suivi et d’évaluation (CSE).

La politique d’attractivité est lancée dès 2020 avec un 1er appel international à candidatures pour l’ensemble des dispositifs. Les appels pour les doctorants, post doc et chercheurs invités sont ensuite lancés annuellement. La chaire IMéRA est renouvelée tous les ans. La politique d’attractivité est évaluée par le CSE tous les 3 ans.

Les dispositifs d’accompagnement aux AAPexternes et aux publications sont lancés dès 2020. Les opportunités repérées dans la veille sont communiquées dans une newsletter mensuelle du Pôle et par des envois ad hoc à l’ensemble des chercheurs en cas de deadlines rapprochées et/ou d’opportunités exceptionnelles. Les réseaux de coaching et relecture par les pairs sur les AAP externes sont enrichis progressivement et présentés en annexe du rapport annuel du Pôle. L’ensemble des dispositifs est évalué par le CSE tous les 3 ans.

 

 

Acteurs mobilisés et niveau d’expertise

    • SFERE-Provence (Pilotage) – Niveau élevé d’expertise en recherche collaborative et évaluations sur cohortes,
    • ÉSPÉ Aix-Marseille (co-pilotage) – Niveau élevé d’expertise en formations enseignantes et expérience de la pratique enseignante,
    • A*MIDEX – Niveau élevé d’expertise dans le soutien à la recherche de pointe et interdisciplinaire,
    • Protisvalor filiale d'Aix Marseille Université – Niveau d’expertise élevé dans l'accompagnement des chercheurs pour l'instruction, le montage et la gestion des contrats de recherche partenariaux et européens,
    • SATT Sud-Est pour leur dispositif d’accompagnement en amont des projets,
    • Institut d’études avancées IMéRA (Fondation d’AMU) – Niveau élevé d’expertise dans le soutien à la recherche interdisciplinaire,
    • Réseaux académiques, entreprises et associations partenaires impliquées dans les projets de recherche.

 

 

Moyens financiers nécessaires à la réalisation de l’action A03

Budget de l’action :           14 088 243 € pour 10 ans

dont financement PIA :       4 419 528 € soit 31,4% du budget

 

 

Risques de mise en œuvre

    • Impact limité des recherches sur les pratiques pédagogiques des enseignants, risque à contrer par une forte exigence concernant l’implication des chercheurs dans la diffusion des résultats et une attention particulière à l’implication d’équipes pédagogiques de « terrain » dans les projets de recherche,
    • Risque que les chercheurs passent un temps très important à la rédaction de candidatures aux AAP plutôt que la conduite de projets de recherche, ce qui appelle des procédures simples notamment dans l’AAP interne,
    • Manque de candidatures de haut niveau pour les dispositifs d’attractivité, risque à contrer par un important effort de communication (appels à candidatures internationaux, communication auprès des universités partenaires de haut niveau pouvant servir de relais).

 

 

Principaux indicateurs de suivi et d’évaluation

    • Nombre de projets de recherche candidats et taux de sélectivité de l’AAP interne
    • Facteur d’impact des publications issues du Pôle et part des publications dans les plus fortement citées 
    • Nombre de projets obtenus dans les principaux AAP nationaux et européens
    • Rang d’AMU dans les classements thématiques dans le domaine « Education » (notamment le THE)
    • Qualité des partenariats et des recrutements internationaux (« success stories »)

 

 


[1] L’IMéRA accueille des chercheurs en résidence et quelques équipes multidisciplinaires porteuses d’un projet collectif pour des séjours de courte durée. Les résidents y poursuivent leur propre projet de recherche en lien avec des équipes et des laboratoires d’Aix-Marseille. Les recherches accueillies à l’IMéRA développent les interactions entre sciences humaines et sociales (SHS), entre sciences, entre SHS et sciences exactes, expérimentales, et de la santé, ainsi que les relations entre arts et sciences

Personnes connectées : 1 Flux RSS